Régate Interglacialtique 2014

 Le dimanche 21 décembre a eu lieu la régate Interglacialtique qui marque comme tous les ans le début de la trêve hivernale pour les plus jeunes d’entre nous.

 Les régates en Optimist et planche à voile ont permis aux membres du club de se mélanger, se rencontrer et de confronter différents styles : le « gagneur », le « première expérience (j’ai bien fait de venir … ou pas) », le « un jour je traverserai l’Atlantique », le « pourquoi il va plus vite que moi celui-la? », le « dédié aux photographes »…

pls-dep-opti-s

 Les départs style 24h ont rencontré un bon succès en Optimist auprès de coureurs pleins d’énergie. Attention toutefois à rester concentré…

 Le pot en fin de soirée a donné l’occasion à Hugo de présenter un film sur la dyspraxie réalisé par ses soins -encore bravo- et à Mathieu de présenter une espèce de maquette géante sur laquelle nous aurons forcément l’occasion de revenir.

 En post-scriptum: les températures de dimanche et certaines tenues, peuvent faire réfléchir à renommer ce rendez-vous en « Régate du réchauffement climatique ».

Régate 49er – Porh Loeiz Championship.

  Le vent, le vent, le vent… Aussi présent samedi dernier qu’un fêtard à un rendez-vous un dimanche matin.
  Petites (très petites) conditions de vent le samedi, coup de vent prévu le dimanche, cinq manches furent donc envoyées le samedi.

  Il faut alors être malin et essayer de tirer parti du moindre souffle alors que chaque faux-pas sur le support peut déventer le spi.

20141122-pls-49er-mb-134-600

  Avantage: la moindre risée est visible sur la surface de l’eau tirée au cordeau. Problème: la risée est parfois un peu éloignée et il n’est pas toujours possible de la rejoindre. Encore pire lorsqu’un un concurrent à l’outrecuidance d’en profiter sans vergogne, à vos dépens, au passage d’une bouée. Quelques rires sarcastiques ont résonné sur le plan d’eau.

49er-club-de-voile-de-port-louis

  Après un rendez-vous probablement considéré comme trop matinal par certains, cinq 49er ont bataillé tout en subtilité sur le bassin face à la plage de la brèche lors de parcours réduits en distance. Les manches se sont ainsi déroulées au plus proche des spectateurs avec une « spéciale dédicace » pour les cadets qui, de peu, inauguraient le 49er et ce jusqu’à la nuit.

  Au delà des frustrations bien légitimes dues aux conditions météorologiques, une épreuve intéressante qui a laissé l’"expérience" défier les lois de la physique, l’équipage le plus lourd (en référence à l’aimable réflexion de quelques concurrents) ayant après deux manches de réglage emporté la régate.

10 ans dans le vent !

Le samedi 27 septembre 2014, Porh Loeiz Skiff Voile fêtera ses dix ans d’existence sur plage de la Brèche à PORT LOUIS .

10-ans-affiche20

PORH LOEIZ SKIFF BEACH, THE PLACE TO BE !

Au programme :
Un concert de MANTEIGA SALGAD’- BATUK à partir de 18h00.
Un performance de l’artiste multimédia Monsieur QQ.
Le visionnage en extérieur de photos et vidéos retraçant quelques uns des moments de cette décade.

Préparons-nous à DANSER !

Trois jours sous le soleil.

C’est bien connu, les marins (les surfeurs, les agriculteurs …) sont rarement totalement satisfaits par le climat. Trop ou pas assez de vent, « la houle se serait quand même mieux si elle croisait un peu moins », « le courant je ne te raconte pas »… Et personne n’est jamais d’accord.

La dernière édition du Windsurf Festival Rive Gauche n’a pas dérogé à cette pseudo règle.
Un soleil magnifique en rade de Lorient, mais un Zéphir un peu capricieux.

Vendredi départ en douceur avec baptêmes de paddle …
201409-13-pls-wfrg-1-350

201409-13-pls-wfrg-2-350

… et slalom nocturne sur l’étang de Riantec face à l’église.

Vent calme.



Mais le festival c’est aussi le Raid qui mène les planchistes de Riantec à Locmiquelic avec passage sous l’arche de la citadelle de Port Louis.
Rendez-vous le samedi matin pour un départ à 9 heures.

Comment décrire les difficultés techniques de l’édition 2014 ?

De Riantec à Port Louis sur la petite mer de Gavres, au portant, pas de difficulté avec même une impression de vitesse grâce à un courant favorable.

201409-13-pls-wfrg-3-350

Pour le passage de l’arche, on ne parle plus de voile. Exercice de remorquage ? Nage en eau vive avec handicap ? Breizh Triathlon ?
Un des concurrents a quand même réussi à passer en navigant, mais on cherche encore les images.

Enfin, pour rejoindre Locmiquelic, une superbe épreuve de louvoyage … sans vent ! Compliqué. Une heure pour rejoindre Sainte Catherine depuis la plage de la Brèche, c’est long quand même (non ? Je suis impatient ?).

L’épreuve aura eu l’avantage de faire aborder à certains coureurs les notions de route surface et route fond (et oui il est possible de reculer en ayant l’impression d’avancer…). Un petit plus pour le sens marin. Peut-être !

Sur le podium : Paulin, Ste et Mathilde.

Au final une belle épreuve qui reste extra-ordinaire, surprenante. A tester, il ne faut pas avoir peur.

Le samedi après-midi, pour se reposer, une épreuve d’un nouveau type pour le festival: un « run » de vitesse. Départ lancé, prise de chrono sur 100 mètres.

Un vent toujours aussi calme et le type d’épreuve ont permis aux très jeunes pousses du club de participer à leur première compétition sous le regard attentif de leur coach.

201409-13-pls-wfrg-4-350

Le dimanche, pour conclure, le traditionnel slalom de Port Louis avec toujours les mêmes conditions climatiques.

Au regard de la taille des voiles utilisées, les compétiteurs devaient quand même être un peu fatigués (c’est un peu long une heure pour aller de la Brèche à Sainte Catherine, non ?).

201409-13-pls-wfrg-5-350

Alors, à l’année prochaine.